CONTACT

    Votre nom (obligatoire)

    Votre email (obligatoire)

    Votre message concerne

    Votre message

    Dessous d’Histoire

    Un reportage de France 3 – Bourgogne

     

    Création 2017


    « Une société sans pensée utopique est inconcevable »
    Jean-Claude Carrière

    Depuis quelques années, la CIA s’est engagée sur un nouveau chemin qu’elle ne cesse d’interroger: rechercher une concordance d’enjeux entre notre réalité d’artistes auteurs-acteurs et la question de la citoyenneté.

    Nous avons mis en rue, en voix, en acte, 6 ans de révolution en 1H10.
    Nous avons mis en rue, en action, en mémoire, 55 ans de la vie de Jaurès en 1H.
    Nous nous proposons de mettre en rue en 2017, l’histoire de l’humanité !

    A travers cette « chronique de l’humanité », de la “naissance“ de la démocratie à Athènes à nos jours, à travers les hommes et femmes qui l’ont marquée, notre propos est avant tout de mettre en rue ce formidable parcours dialectique  : Les consciences évoluent-elles à travers l’histoire ? La notion d’Humanité progresse-t-elle à travers les âges et les civilisations. Les revers, les chaos, les guerres et les catastrophes, mais aussi les renaissances, les libérations, les révolutions sont-elles faiseuses de sens pérennes. Développons-nous la notion d’Humanité ?

    Penseurs, résistants, rebelles et philosophes font-ils progresser sagesse, démocratie et altruisme ?
    Ou bien leurs actes et leurs oeuvres ne sont-ils que ferments épisodiques balayés par les abimes du temps ?

    Une ballade à travers l’histoire… qui ne peut être que subjective, car l’histoire elle même est subjective, souvent écrite par les vainqueurs, ne retraçant que les grands faits, mettant à l’honneur les grands hommes, les héros.

    Le Livre Dessous d’Histoire aux éditions Deuxième Epoque

    + d’informations: éditions Deuxième Epoque

    Télécharger dossier Dessous d’Histoire
    Auteur  : Frédéric Michelet
    Mise en scène  : Manu Moser assisté de Jen Wesse.
    Avec  : Laure Caillet, Didier Chaix, Frédèric Michelet, Agnès Saraiva, Didier Taudière et Simon Valluet
    Costumes  : Perrine Anger-Michelet
    Décors : Rémi Chaussepied et Pascal Sausse
    Production : Anne Belliard
    Administration : Isabelle Causse

    Aide à la création :
    La Région Occitanie – L’ADAMI – La SPEDIDAM
    Résidences et aide à la création:
    Le CNAREP – L’Atelier 231- Sotteville-Lès-Rouen
    Le CNAREP L’Usine – Tournefeuille – Toulouse
    Coproduction : 
    L’Atelline, lieu d’activation art et espace public.

    Le CNAREP L’Usine – Garges-les-Gonesses
    Avec le soutien de la ville de Juvignac (accueil en résidence)  et de la Ville  de St André de Sangonis.

    Commentaires

    1. Reungoat

      Bonjour,

      J’ai vu votre spectacle sur Jaurès à Châlons et j’ai beaucoup aimé.
      Je découvre du même coup sur votre site votre projet actuel que je trouve très intéressant et le fait que nous ne sommes pas bien loin géographiquement. Je suis maîtresse de conferences en science politique, arrivée à la fac de Montpellier cette année.
      Bref, je ne sais ou en est votre projet d’écriture de l’histoire et de ses figures résistantes mais j’enseigne notamment sur l’histoire et la pensée politique, les mobilisations et les mouvements sociaux. Je ne sais si je pourrais vous apporter quelque chose, mais serais intéressée d’en discuter autour d’un café par exemple. Je suis tout à fait convaincue par la démarche qui semble la votre de porter l’histoire et plus globalement peut être la pensée critique, par le théâtre et dans la rue, pour créer des émotions et des réflexions individuelles et collectives. C’est aussi ce que j’essaie de faire, via d’autres supports, avec mes étudiants.

      En tout cas, bravo pour Jaurès,
      Bien cordialement,
      Emmanuelle Reungoat

    2. Corine Cagny

      Bonjour,

      Je vous souhaite plein de succès lors de Vivacité. Peut-être aurez-vous un teaser de votre représentation ?
      Je suis en effet intéressée pour en savoir plus sur votre création et pourquoi pas vous programmer !
      Bien à vous,
      Corine Cagny

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    Contact Menu
    Share